La vie est belle.
Pour conséquence, personne n'ose la regarder trop longtemps, par crainte d'être accusé de voyeurisme, voire d'un désir de l'embrasser sans son consentement.

 

PH7 est une maison d'édition qui n'imprime plus de livres depuis 2009. Malgré cela les textes se multiplient. En septembre dernier Le réseau de la CIA a été rendu disponible en format numérique par le soutien d'un texte de Vigile Québec, accessible en cliquant sur l'image plus bas.

 

 

PH7 en sept couleurs

 

Il fallait passer par ces créations pour vous informer que PH7 se compare à un merveilleux arc-en-ciel que je vous invite à parcourir à travers ces 7 images que vous retrouvez ici-bas que vous retrouvez  plus haut:

 

 

 

1-Pour en savoir plus sur PH7, je vous invite à cliquer sur le delta en haut ou à gauche.

2-En cliquant sur l'homme au chapeau, découvrez Peter Weller de ER MONDE.

3-En cliquant sur le dactylo, vous accédez à des lectures et aux archives.

4-Pour les bouquins, le lien vous achemine vers des livres et aux codes et annexes du Livre amer

5-Avec l'oeil, observer les grands silencieux, les invisibles et les cornichons.

6-L'oreille pour vous approcher des sons et de la musique.

7- Le virus pour méditer sur la résistance.

 

 En fait, pour PH7 c'est une occasion pour revenir à cette petite phrase qui nous donnait de l'espoir en 2020.


 
ÇA VA BIEN ALLER.

 

PH7 désire  vous faire voire ce qu'on veut vous cacher

 

Croyez-vous vraiment que ça va bien aller?  Après l'oppression des gouvernements visant la population, les menaces servies aux non-vaccinés, les confinements, les radotages des médias et le détournement de la science, nous sommes confrontés aux délires des autorités. Ainsi, dès que la détente sanitaire s'annonçait, un conflit entre la Russie et l'Ukraine débutait pour ajouter plus de délire, dont celui de croire qu'en armant le pays le plus corrompu de l'Europe et qu'en sabotant le transport d'énergie, on  opte pour la paix, alors qu'en réalité on ne fait qu'alimenter le feu d'une guerre mondiale qui s'ajoute à une hyperinflation, à des rationnements en nourriture, en énergie et en eau ainsi qu'à des catastrophes naturelles.

 

Il faudrait être coupé du monde pour ne pas comprendre que quelqu'un, quelque part, se sert de la grosse maladie et de la guerre en Ukraine pour excuser la planification d'un chaos mondial.

 

Qui dirige?

 

Alors que Poutine a pris la place des non-vaccinés, en tant qu'ennemie du peuple et de la démocratie, nous vivons une polarisation qui s'exprime de plus en plus comme un renversement entre le nationalisme et le mondialisme. L'idée n'est pas d'interpréter ce schisme comme une confrontation entre la droite et la gauche. La gauche dévie de plus en plus vers l'institutionnalisation de dogmes ridicules au service d'oligarques rêvant d'un citoyen docile, plus tournée vers la consommation d'insectes que vers la lutte contre la pauvreté intellectuelle qui détruit le milieu universitaire. De son côté, la droite est effacée lorsqu'elle a les capacités d'élever la population par les mots. Dans le cas contraire, elle est associée à des «complotistes» qui croient que la Terre est plate et que nous serions envahis par des reptiliens qui menacent d'avaler les criquets que quelques détracteurs de pets de vaches transforment en farine pour lutter contre les GES.

 

Devions-nous plutôt opter pour une plus grande ouverture de notre esprit, à la place de se considérer comme un trou pour avaler des insectes et  une autre pour les déféquer?  Pour y arriver, je crois que nous avons besoin plus que jamais de revenir à notre esprit afin de nous rapprocher de nos racines religieuses.  Ce schisme n'inquiète pas les médias ou les autorités politiques par une croissance marquante de la droite, mais à cause de sa portée religieuse. Après des brèves tentatives à associer les «complotistes» à des tarés, des dangers, voire des «terroristes», on a avancé vers l'idée d'une forte présence religieuse. Cela aurait pu rester sans mots s'il était question d'une islamisation ou d'ambitions sionistes. Au contraire, il s'agit  de chrétiens. Scandale! Ce n'est rien encore ce que la réalité nous dévoile. Alors que les États-Unis de Biden, pays qui est  le pôle du christianisme occidental, peinent à voir Dieu et le Christ dans les drames qui nous secouent, la Russie de Poutine traite des quatre chevaux de l'Apocalypse  associés aux quatre premiers sceaux:

 

 Le Blanc qui débute la course pour gagner.

Le Rouge associé à des guerres entre nations et citoyens.

Le Noir de la famine.

Le Vert de la peste.

 

 

Pas de science sans les mathématiques

 

Avec la grosse maladie, la polarisation de l'opinion publique qu'on tente d'associer à des «complotistes» sert exclusivement à cacher cette réalité: on a utilisé la science pour la détourner d'elle-même, ce qui a provoqué des réactions de scientifiques qu'on a censurés, invectivés et suspendus de leurs fonctions. Religion je disais! Une plainte logée contre le journaliste Stéphane Bureau  en réaction à une entrevue avec Didier Raoult, un des scientifiques qui a résisté aux attaques, fut l'oeuvre d'une journaliste scientifique québécoise qui a collaboré avec le Forum économique mondiale (FEM), un des plus influents groupes mondialistes. Celui qui prône une gouvernance mondiale sans argent.

 

Disons que cette brisure au niveau de la science prend sa source d'un simple calcul mathématique. Nous allons effectivement voir  apparaître l'arc-en-ciel, mais pas avant l'Apocalypse 19. Avec la grosse maladie, nous vivons l'Apocalypse 6. Et comme notre monde s'opère sur les divisions afin de nous soustraire de nos droits et libertés, amusons-nous à soustraire d'Apocalypse 19 de l'Apocalypse 6. Cela donne l'Apocalypse 13. Il s'agit de la Bête. Une gouvernance mondiale, sans argent, qui oblige une marque (666) pour acheter et vendre qui damne la population! Cette Bête est présentée aussi comme un monde parfait, qui cache une nouvelle religion mondiale associée à un imposteur se faisant passer pour Christ (satanisme). Un avènement qui doit passer par la reconstruction du Temple de Salomon... possible seulement à la suite d'une guerre. Est-ce qu'on prépare cet évènement avec le conflit entre la Russie et l'Ukraine? Déjà en avril 2003, Dick Cheney affirmait que les opérations militaires étasuniennes en Afghanistan préparaient le retour du christ (Le Livre amer). En attendant, le FEM est soutenu par un logo qui intègre des notions de numérologie et de kabbale (occultisme?), ce qui entre en conflit avec la science. Ajoutons que la création du FEM en 1971 s'est faite avec le soutien de la CIA (Le réseau de la CIA).

 

 

Rapprochons-nous de notre esprit. Bien avant la grosse maladie, nous vivions un détournement de la nature humaine par une attaque en règle contre notre capacité à exploiter notre liberté pour COMMUNIQUER et CRÉER.  J'ai même  pondu 10 vidéos de très basses qualités pour présenter ce que nous vivons tous actuellement par une remise en question de ces libertés.  Cette réflexion a été supportée par une lecture sur la physique quantique.  C'est pour moi ma façon de dire que la science, la vraie, peut cohabiter avec la foi en Dieu . Et plus nous acceptons de croire que Dieu peut porter un sarrau, plus nous comprenons que nous sommes envahis par des «faux docteurs» qui oeuvrent avec l'État et les grands médias pour diviser la population et attaquer leurs  libertés de communiquer et de créer.  

 

 

 

 J'ajoute en terminant que même si les inquiétudes et les maux se multiplient, j'ai l'impression  de devoir répéter les mêmes mots que j'écrivais en 2009 dans Le Livre amer:

 

NOUS SOMMES EN GUERRE

LE QUÉBEC EST LE TREMPLIN DU NOUVEL ORDRE MONDIAL

 Je termine en ajoutant que je n'ai pas aimé voir le président français Emmanuel Macron prononcer la première phrase sur un ton incitatif. J'apprécie peu aussi ce Québec qui rêve de devenir la référence numérique mondiale, pendant que le Canada de Justin Trudeau convoite l'idée d'utiliser des capteurs biométriques. Mais encore, même si je reconnais que la souffrance peut ressembler à de la torture, je crains les sauveurs qui profitent des maux et des virus pour demander au peuple de bouger, alors que nous avons les deux pieds sur le sable mouvant. 

 

 

Devons-nous nous enfoncer encore plus profondément?

En fait, j'oubliais le plus important:  êtes-vous certains d'avoir choisi la bonne pilule?

 

 

Si vous désirez garder la pilule rouge, je vous invite à prendre connaissance des raisons et objectif de PH7 en cliquant sur le delta plus bas.

 

 

Vous pouvez effacer votre cheminement en cliquant sur 

Bienvenue chez PH7.